top of page

La Hiérarchie… des Récompenses !

Dernière mise à jour : 23 févr.

Aujourd’hui, je voulais vous parler des récompenses. Ceux qui ont déjà travaillé avec moi, savent que l’une des premières choses que je demande de faire avant nos rdv, c’est de déterminer la hiérarchie (ou la pyramide comme vous voulez) des récompenses !

Mais alors, qu’est-ce que c’est concrètement ? Et bien, c’est toujours simplement de donner un ordre de préférence des récompenses de VOTRE chien. Par exemple, pour un chien X : lardons > croquettes pour chat marque Z > dés de jambons > jouet pouic pouic > friandises pour chien marque W > gratouilles… Pour un chien Y cela pourra être : salami > récompenses vocales > comté > pâté…


« J’ai déjà tout essayé, mon chien n’aime rien… » 🤨


Dans 99% des cas, c’est simplement que vous n’avez pas assez cherché ^^


Faites un tour au rayon charcuterie et fromages, les possibilités sont infinies ! Lardons, cervelas, dés de jambon, raclette, emmental, terrine, bacon, kiri… Sans oublier les friandises pour chats qui sont souvent plus appétantes que celles pour chiens ! Variez les marques, car même si nous ne percevons pas la différence, les chiens difficiles eux peuvent préférer le goût d’une marque plutôt qu’une autre.


« Comment savoir ce que mon chien préfère ? » 🤔


Pour les récompenses comestibles, vous pouvez par exemple en prendre deux différentes dans vos mains et les présenter à votre chien. Laissez-le choisir puis recommencer l’opération avec les mêmes récompenses pour valider son choix. Notez dans un carnet sa préférence. Le lendemain, proposez lui à nouveau deux autres récompenses et ainsi de suite. Il sera très important de noter les résultats pour ne pas oublier 😏


Pour les récompenses liées aux jouets, vous pouvez également noter ses préférences pendant des parties de jeu : est-il plus motivé à chercher sa balle ? Son frisbee ? Préfère-t-il un jouet de type tug ? Et si vous sortez un bout de jambon, est-il toujours intéressé par le jeu ? L’observation sera la clé !


Enfin, pour les récompenses de type vocales ou caresses, là aussi vous avez un choix assez varié : voix enjouée, courir ensemble, creuser ensemble, course poursuite, gratouilles…



Ce petit travail fait en amont, sera un élément déterminant dans la suite du travail éducatif ou rééducatif. Nous pourrons ainsi adapter les récompenses en fonction de l’effort demandé à votre chien. Pour l’apprentissage du assis par exemple, une récompense moyenne suffit pour la plupart des chiens. A l’inverse, si l’on souhaite travailler sur la prédation sur les vélos, il faudra utiliser une motivation beaucoup plus forte que l’instinct du chien.


Attention tout de même, si vous utilisez la récompense la plus forte pour renforcer le rappel au quotidien, cette récompense « risque » de perdre de la valeur à la longue : « pourquoi je ferai un effort pour obtenir cette récompense que j’ai tout le temps ». La rareté de la récompense ultime influencera également la motivation de votre chien à l’obtenir !


Aussi, cette hiérarchie des récompenses n’est pas fixe et peut varier dans le temps. N’hésitez donc pas de temps en temps, à faire des petits tests avec votre chien 😊


Alors, quelle est la récompense ultime de votre chien ?

14 vues0 commentaire

تعليقات


bottom of page